Blason Flandres

Avril 1918 – La bataille de la Lys

carte-ypres-14-18Également connue sous le nom de quatrième bataille d'Ypres ou bataille des Flandres (en Allemand: 'Vierte Flandernschlacht'), fait partie de l'ensemble des offensives allemandes dans les Flandres, l'opération Georgette conçue par le général Ludendorff pour reprendre Ypres, au cours de la Première Guerre mondiale.
La bataille de la Lys s'est déroulée du 9 avril 1918 au 29 avril 1918. L'état-major allemand bénéficie du renfort des troupes ramenées de Russie à la suite de la paix signée avec les soviets (Traité de Brest-Litovsk).

L’État-Major allemand reporte ses espoirs sur le secteur des Flandres contre lequel il prépare, depuis novembre 1917, une offensive, baptisée « Georgette » , qui a pour but de menacer les arrières britanniques et de porter l’effort vers Hazebrouck et les Monts de Flandre, en même temps que vers Calais et Dunkerque. Un scénario déjà échafaudé sans succès en 1914.
Le 11, accentuant leur pression, les Allemands s’emparent d’Armentières, Merville, Estaires, Neuf-Berquin, Le Doulieu, Steenwerck et Nieppe. Ils sont aussi sur le point d’atteindre la lisière de la forêt de Nieppe qui couvre Hazebrouck et Cassel.
Le 12, l’offensive reprend notamment dans la région sud de Méteren où les défenseurs de la 31e Division britannique perdent pied, se retirant en désordre, menaçant d’ouvrir la route d’Hazebrouck aux Allemands.
Le 12 avril également, arrivent en gare d’Hazebrouck, les renforts australiens attendus, qui seront rapidement acheminés vers le front tout proche, dans le secteur Strazeele, Merris et Méteren (1ère Division Australienne). C’est encore à cette même date qu’arrivent en Flandres les premiers renforts français : deux divisions d’infanterie (les 28e et 133e) et deux divisions de cavalerie (2e Corps de Cavalerie, Général Robillot).

Le 13 avril dans la matinée, les Allemands prennent Vieux-Berquin défendu par la 29e Div.Britannique, mais le rythme de leur offensive marque le pas. Ils n’ont avancé que d’un km dans la journée, en raison notamment de l’entrée en scène de la 1ere Div. Austral. Qui s'est installée entre la forêt de Nieppe et Hazebrouck, rétablissant ainsi la continuité de la ligne de front de ce secteur, laquelle ligne s'était dangereusement délitée la veille.
Les 110e et 112e brigades d’artillerie britannique s’installent sur les pentes sud du Mont-des-Cats pour contrer les possibles incursions ennemies sur la ligne Bailleul-Méteren.
Mais l'État-Major allemand, qui a Hazebrouck et le Mont-des-Cats en point de mire, s'impatiente et décide d'attaquer en force le lendemain 14 avril.

 

Lire la suite : Flêtre en avril 1918

Liens utiles

Plan Google Map

Mairie de Flêtre

597, Rue nationale
59270 Flêtre

03 28 40 19 54

Envoyez-nous un e-mail

mar,mer,ven,sam
de 8h à 12h